Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 20:04
Récemment (décembre 2008, présentation à la presse en mars 2009), la commission "Environnement" de l'Union Européenne, sous la direction du commissaire Stavros Dimas, a publié un rapport (résumé en anglais ici) sur les liens entre les sols de l'UE et le changement climatique. Liens dans tous les sens possibles : rôle des sols comme puits de CO2 mais aussi influence des changements climatiques sur les sols.

Concernant le rôle des sols européens comme puits de carbone, l'étude a montré qu'ils "stockent" 75 milliards de tonnes de carbone, soit l'équivalent d'environ 5 ans et demi d'émissions mondiales totales de gaz à effet de serre. Environ 20% de ce carbone (soit un peu plus d'un an d'émissions mondiales de gaz à effet de serre) est piégé dans des tourbières dans les pays du nord de l'Europe.
Le rapport montre également qu'en règle générale, les forêts ou les prairies non cultivées européennes ont tendance à capturer du CO2 alors que les terres cultivées contribuent quant à elles à en émettre.

Le message-clef de ce rapport est donc qu'il faut à tout prix protéger ces espaces sans culture, et tout particulièrement les tourbières. Ce n'est malheureusement pas le chemin qui est pris actuellement, une part importante de ces tourbières étant drainées pour pouvoir être mises en culture. Plus particulièrement, il pointe du doigt les agrocarburants, "la législation promouvant la mise en culture de terres arables pour produire des énergies renouvelables (étant) peut-être la législation la plus à même de conduire à une diminution de la quantité de carbone stockée dans les sols européens".

On peut noter au passage qu'une proposition de la commission visant à protéger ces sols est bloquée par le conseil des ministres des pays de l'Union, blocage mené notamment par... la France.



retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans général
commenter cet article

commentaires