Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 20:50
Avant hier, le 5, Patrick Devedjian ("ministre de la relance") a tenu un point presse pour donner des nouvelles de son action au cours d'un "point d'étape".

On savait déjà que la crise avait enterré profondément le Grenelle de l'Environnement (si toutefois il avait jamais été pris au sérieux par nos gouvernants), mais là c'est un nouveau pas qui va être franchi. En effet, Devedjian va "proposer à la consultation interministérielle un texte relevant les seuils de déclenchement obligatoire des enquêtes" publiques liées entre autre à la protection de l'environnement (texte de la loi en question).

Bon, d'un certain côté, les émissions de gaz à effet de serre n'ont jamais été vraiment prises en compte par ce type d'enquêtes. Cela dit, elle permettait tout de même de bloquer certains projets dont l'impact écologique était manifestement trop négatif. Ce qui pouvait de manière détourner contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique dû à l'effet de serre via la protection d'une forêt ou d'une prairie (rappelons que la nature des sols et leur protection influence fortement leur capacité à stocker le CO2).

Certes, l'assouplissement proposé par le Ministre ne permettra pas de construire une nouvelle autoroute sans enquête (mais un lotissement de taille moyenne, si). Mais symboliquement, c'est de nouveau l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique qui vont faire les frais du plan de relance, alors même que l'occasion de tourner notre économie vers un modèle plus vert n'a que rarement été plus favorable.



retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans actualité
commenter cet article

commentaires