Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 21:44
ventes voitures FranceCocorico, les ventes de voitures neuves en France ont progressé de plus de 10% en 2009 par rapport à 2010. Mieux, elles n'ont jamais été aussi élevées depuis 1990 ! Tous nos gouvernants et les médias reprennent donc en coeur cette information, c'est la fête ma p'tite dame.

Petite remarque avant d'aborder le fond de mon sujet, s'il suffit d'une augmentation de 10% de 2008 à 2009 pour que 2009 soit la meilleure année depuis 20 ans, c'est peut-être que la crise du secteur automobile est à rechercher ailleurs que dans la crise économique et une prétendue baisse des ventes : si l'on entre dans les détails, les ventes de 2008 étaient parfaitement dans la moyenne des 5 ou 6 années précédentes (voir graphique à droite, nouvelles immatriculations en France ces dernières années).


Grosso modo, la France se situe dans la moyenne européenne en terme de taux d'équipement, avec environ 600 voitures ou véhicules utilitaires pour 1000 habitants, ce qui représente un peu plus de 30 millions de véhicules individuels. Sachant que la durée de vie moyenne d'un véhicule particulier en France est d'environ 14 ans, les voitures vendues en 2009 resteront donc en moyenne sur les routes jusqu'en 2013. Avec une distance moyenne annuelle parcourue entre 12 000 et 12 500 km par voiture.

Le point où je souhaite en venir, c'est qu'il est assez paradoxal de parler d'émissions de gaz à effet de serre à combattre, de l'échec de Copenhague, et de tous se réjouir en coeur des ventes de voitures neuves en France qui battent des records. Au-delà même des aspects environnementaux, plus personne ne conteste le fait que les prix du pétrole, et donc des carburants automobiles, vont nécessairement croître fortement dans un proche avenir du fait de l'épuisement des ressources pétrolières (pic pétrolier). Sachant qu'un véhicule vendu aujourd'hui restera plus de 10 ans sur les routes, on voit tout de suite que l'adaptation de notre société à un monde pauvre en pétrole va subir une très forte inertie. Cela devrait rendre d'autant plus urgent la préparation de cette adaptation, plutôt que de se réjouir du maintien d'un système qu'on sait ne plus être durable.



retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans économie
commenter cet article

commentaires