Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 21:03
Fiche de lecture d'un (petit) livre de Jean-Marc Jancovici publié au seuil, emprunté à la bibliothèque universitaire de ma fac pour voir si je pouvais le conseiller aux étudiants de mon cours lié aux énergies du futur, "le changement climatique expliqué à ma fille".

En fait il s'agit plutôt d'un livre que l'on pourrait conseiller ou faire lire à des collégiens. Jean-Marc Jancovici y fait avec des mots simples un tour d'horizon des problématiques liées au réchauffement climatique depuis le mécanisme physique de l'effet de serre jusqu'à ses conséquences probables, en passant par l'origine des émissions de gaz à effet de serre avant de finir sur une vision prospective de l'avenir. Il explique également, de manière bienvenue je pense, les mécanismes de formation des charbon, pétrole et autres gaz naturel, en insistant sur les périodes de temps extrêmement longues nécessaires à leur formation.

Il a également le mérite d'expliquer que contrairement à ce que nous assènent régulièrement les médias, ce n'est pas par un simple changement des "petits gestes du quotidien" (ah, les ampoules basses consommations sensées sauver le monde...) que la solution viendra, mais bien d'un changement radical de nos modes de vie (beaucoup moins de viande, pas de voyages en avion, une gestion des territoires à repenser radicalement, ...).

Un seul bémol, qui a fait que j'ai refermé le livre à la fin avec un sentiment mitigé : la manière dont l'auteur présente incidemment le nucléaire comme une solution miracle au fil de la discussion, comme si de rien n'était et sans chercher plus que ça a étayer son propos par des chiffres précis. Un passage que je ne peux pas m'empêcher de citer pour illustrer cette critique : "Si le seul problème que je te lègue, ma fille, c'est de gérer mes déchets nucléaires, je t'assure que je suis un père heureux et que je n'ai pas honte de ce que je fais". Effectivement, le nucléaire à un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique, et un rôle non négligeable. Mais un calcul rapide d'ordre de grandeur permet aisément de montrer qu'il ne pourra être qu'une solution minoritaire parmi d'autres.

Cela dit, en dépit de ce "dérapage" (que l'auteur présente néanmoins comme un avis personnel), je pense que ce livre devrait figurer dans les CDI de tous les collèges, en espérant que la génération à venir et la mienne seront plus responsables que celle de nos gouvernants actuels.


retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0

commentaires