Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 21:05
Tous les ans, l'ADEME (agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie) publie un palmarès des véhicules présentant les émissions de CO2 les moins élevées, ainsi que des statistiques sur le parc automobile français. En réalité il y a deux classements publiés, un pour les véhicules diesel et un pour les véhicules à essence.

Pour 2009, les voitures les moins émettrices de CO2 sont donc en essence la Toyota IQ (photo du haut) 99 g de CO2 / km et en diesel la Smart (photo du bas) avec 88 g de CO2 / km.

Evidemment, il s'agit de petites voitures. Dans les détails du palmarès, on peut remarquer dans les deux catégories une proportion importante de voitures "bon marché" (7 voitures à moins de 10 000€ en essence, 8 voitures à moins de 12 000€ en diesel).

A l'autre extrémité du palmarès, celui des voitures les plus polluantes, si le classement essence est dominé par des voitures de sport dont les ventes sont au mieux anecdotiques (lamborghini truste les 5 "premières" places), celui des véhicules diesel est quant à lui dominé par des véhicules dont les ventes sont loin d'être négligeables (4x4 et crossover), les trois plus mauvais élèves étant Volkswagen, Mercedes et Nissan.

L'information la plus intéressante de cette cuvée 2009 du classement provient du livret de statistiques. Comme tous les ans, les émissions moyennes de CO2 des voitures vendues en France ont baissé (voir figure en fin d'article), mais de manière nettement plus marquée que les années précédentes, sans doute du fait de l'effondrement du marché automobile en fin d'année lié à la crise économique, et au report des consommateurs sur des véhicules moins chers, et donc souvent plus petits et moins polluants (la part des voitures dites "économiques" est passée en 1 an de 44,1% à 54,5%). Pour la première fois, les émissions moyennes sont tombées en dessous de 140 g de CO2 / km (les objectifs européens négociés en fin d'année 2008 imposent d'atteindre 95 g / km en 2020). Attention toutefois, il s'agit des émissions moyennes des véhicules vendus dans l'année 2008, pas de l'ensemble du parc automobile français. Ce dernier se renouvelle (presque) totalement en une bonne quinzaine d'année et les véhicules vendus en une année ne représentent que 6% environ du parc total. La France est le seul pays de l'Union Européenne avec le Portugal à avoir franchi cette barre des 140 g, la moyenne européenne étant de 154 g.



Cependant, je ne peux pas m'empêcher de rappeler que la voiture la moins polluante est celle que l'on n'achète pas : une étude de l'ademe (voir ici en .pdf) estime le "coût" de fabrication d'une voiture à 1,5 tonne de CO2. Soit 10 g / km en supposant une durée de vie de 150 000 km. Ou 10 000 km de parcouru pour la "voiture moyenne Européenne" de 2008.



retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans économie
commenter cet article

commentaires