Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 14:20
Après la chambre des représentants des Etats-Unis, c'est cette fois ci l'Agence américaine de protection de l'environnement (US EPA = United States Environmental Protection Agency) qui remet les USA dans le sens de la marche dans le cadre de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et contre le réchauffement climatique.

Ce vendredi, dans un communiqué de presse, l'EPA prend position dans le débat américain concernant le réchauffement climatique en déclarant que

             greenhouse gases contribute to air pollution that may endanger public health or welfare

(les gaz à effet de serre contribuent à la pollution de l'air qui peut mettre en danger la santé ou le bien-être public)


Un net changement par rapport à l'administration Bush, et un encouragement pour Obama à intégrer plus fortement les USA dans l'effort international de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Hasard du calendrier, la revue Geophysical Research Letters va publier la semaine prochaine un article issu de travaux du Centre américain pour la recherche atmosphérique présentant une modélisation de l'effet d'une réduction de 70% des émissions de GES sur le climat à la fin du siècle (voir le communiqué de presse). Une telle réduction pourrait limiter à moins de 1° la hausse des températures d'ici à 2100, et réduire fortement les principaux impacts du changement climatique.

Pour qu'elle puisse être acceptable socialement et politiquement à l'échelle mondiale, cette baisse de 70% des émissions mondiales impliquerait de diviser par 10 les émissions des pays les plus développés.

Espérons que le frémissement d'évolution politique observé de l'autre côté de l'atlantique nous permettra d'aller dans ce sens.


retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans actualité
commenter cet article

commentaires