Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 20:23
Ce mardi, la chambre des représentants américaine a commencé à discuter un projet de loi concernant le climat et l'énergie. Ce projet inclut un volet concernant la limitation des émissions de gaz à effet de serre américaine : la première version prévoirait d'ici à 2020 une diminution de 20% par rapport à 2005.

Après cette annonce, on peut avoir deux lectures, suivant si l'on est plutôt optimiste ou plutôt pessimiste. A chacun de choisir la sienne.


vision optimiste

C'est la première fois depuis le rejet du protocole de Kyoto par l'administration Bush que les USA envisagent sérieusement une limitation volontaire de leurs émissions de gaz à effet de serre avec un objectif chiffré contraignant.

Le refus manifesté par les USA jusqu'à présent était l'un des principaux freins (sinon le principal) à un engagement même limité des principaux pays émergents dont notamment la Chine (2e émetteur mondial de gaz à effet de serre) et le Brésil (assez bien placé au palmarès également). On pourrait donc se voir enclenché un cercle vertueux, avec un engagement plus en avant dans la lutte contre le réchauffement climatique à l'échelle internationale (rappelons au passage que l'Union Européenne conditionne l'amplitude de ses efforts à ceux consentis par les autres grandes économies). Avec au bout du compte une limitation du réchauffement à 2°C, le mieux que l'on puisse espérer pour la fin du siècle.


vision pessimiste

Etant donné qu'entre 1990 (base de départ du protocole de Kyoto) et 2005, les émissions de gaz à effet de serre américaine ont augmenté de 16% environ (source), la limitation proposée par la chambre des représentants ne correspondrait en réalité qu'à une baisse d'un peu moins de 7% par rapport à 1990, alors qu'une baisse de 30% serait le minimum pour pouvoir limiter l'amplitude du réchauffement à 2°C. On peut donc craindre que les engagements se révèlent très insuffisants par rapport à la gravité du problème. De nouveau une petite rustine sur une énorme fuite.


retour au sommaire thématique

Partager cet article

Repost 0
Published by D. - dans actualité
commenter cet article

commentaires